UN AFRICAIN A LA TETE DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE

L’Organisation Mondiale, de la Santé ( OMS ) , l’une des plus puissantes agences spécialisées de l’Onu vient d’avoir un nouveau directeur en la personne de l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus , 52 ans . L’élection a eu lieu à l’occasion de la 70e assemblée annuelle de l’Organisation tenue à Genève ce mardi 23 mai 2017. Ancien ministre de la santé (2005-2012) puis des affaires étrangères ( 2012-2016) de son pays , ce grand spécialiste du paludisme a donc été élu avec 133 voix en sa faveur à la suite de trois tours de scrutin qui l’ont opposé au britannique David Nabarro ( 50 voix) et la pakistanaise Sania Nichtar ( éliminée au premier tour). Monsieur Adhanom devient ainsi le premier africain à occuper ce poste depuis la création de l’OMS en 1948.
Il remplace la chinoise Margaret Chan et devra prendre fonction le 1er juillet prochain.
Il faut dire que son élection intervient dans un contexte où l’OMS est l’objet de vives critiques notamment en rapport avec la gestion de la crise du virus Ebola qui a fait énormément de ravages notamment en Afrique de l’Ouest.
Par ailleurs, le nouveau directeur devra faire face à de nombreux défis tels que le lobbying des grands groupes pharmaceutiques, les contraintes budgétaires d’une institution qui comptent beaucoup sur des dons privés et publics ou encore la question de la propriété intellectuelle.
L’autre aspect consisteait à mieux outiller les pays membres afin qu’ils puissent faire face aux épidémies à travers des méthodes plus inclusives qui intègrent divers paramètres sociaux.
Reste à savoir comment il va s’y prendre pour mettre en œuvre « la couverture santé universelle » ( un projet au centre de ses promesses) en cohérence avec la promotion de la santé comme bien public mondial.
Modou MBAYE

0 Comment

Send a Comment

Your email address will not be published.