LE PARADOXE DU PROCESSUS ÉLECTORAL SÉNÉGALAIS.

Depuis le 7 Juillet 2017, la campagne pour les élections législatives a démarré au Sénégal . Cacophonie, tintamarre, chienlit  sont les maîtres mots du processus.

Prolifération des partis politiques. Le Sénégal, un petit pays qui compte autant de partis politiques qui fusent de partout, poussant comme des champignons. Ne devrait-on pas penser  à une rationalisation des partis dans le gotha politique sénégalais?

 

 -Zizanie et violences dans la campagne électorale.  Cette campagne électorale est le lieu privilégié de la violence qui règne en maître absolu. Le pouvoir en place et l’opposition se jettent des vilenies, batailles rangées, emprisonnement d’opposants etc. Quelle turpitude!

 

-Incompréhension et manque  de vision politique. Si on arrive à voir à la télé des candidats à la députation promettre de construire  des écoles une fois qu’ils sont élus, il y’a vraiment de quoi s’inquiéter. Le désarroi et la désolation nous habitent nous autres.

.

 -L’achat de conscience érigé en règle. Depuis que les campagnes sont lancées, les politiciens essaient de soudoyer les électeurs urbi et orbi en leur distribuant des billets de banque et des sacs de riz. Quelle ignominie!

 

-Problème dans la distribution des cartes d’électeurs. C’est presque devenu un leitmotiv, les Sénégalais se posent la question si est ce que ce régime n’est  pas en train de nager dans le tâtonnement? N’a t-il pas peur de perdre la majorité à l’assemblée?  Ce qui conditionneraient probablement la chienlit dans le processus de distribution des cartes. En tout cas, c’est louche.

 

Soupçon de vol aux élections. L’opposition crie déjà à une conspiration, un vol déjà arrangé. Ce qui n’honore nullement pas la démocratie Sénégalaise et l’éthique dans la politique.

 

Par contre, le peuple sénégalais peut anéantir ce micmac et toutes les lâchetés qui rythment de nos jours la vie politique. Le Sénégal a été toujours un exemple tant par  sa démocratie, son alternance et sa maturité politique. Ne laissons pas cet acquis disparaître.

 

Abdou Mbar Faye

mbarfaye1929@hotmail.fr

Analyse&politiste diplômé de sciences politiques à l’UCAD. Étudiant en relations internationales à Liaoning University.

0 Comment

Send a Comment

Your email address will not be published.